Classes préparatoires

PCSI - PC - PSI

Il est une institution nécessaire pour nos promotions Sup et Spé de la Prépa Assomption, c’est le Bureau Des Elèves, plus communément appelé BDE.

Ce groupement, qui n’est pas une association au sein juridique du terme, dispose de représentation dans les deux années de la prépa : En Sup : Loup Lemeunier (PCSI), Brice Dumas (PCSI), Arthur Feuvrier (PCSI) En Spé : Nicolas Burg (PC), Mathéo Sacaze (PC), Annah Josse (PSI).

Tout au long de l’année, le BDE est à la manœuvre sur des moments bien précis, études obligent, pour animer la vie de la prépa. Bien évidemment, les promos changeant tous les ans, c’est la rentrée qui demeure l’événement de l’année avec la découverte de nouvelles têtes pour les SPE, 3/2 ou 5/2 confondus. C’est donc l'INTÉGRATION des sups et son cortège de duettistes Filleul(e) / Parrain - Marraine. Cette journée d’intégration comporte un rassemblement et des activités sportives, le tout se concluant par une soirée au sein de l’établissement.

Après les premières kholles et autres DS du samedi, le mois de novembre propose le Forum des ingénieurs. Les membres du BDE sont donc à pied d’œuvre pour son organisation et notamment la prise de contact avec les anciens “intégrés” pour offrir un large panel de représentation des écoles d’ingénieurs accessibles après une CGPE. Dans le même esprit d’établissement du projet professionnel, le BDE invite les professeurs et élèves à échanger sur cette nouvelle vie d’étudiant et les parcours qui les mèneront à la vie active. Là, la team BDE enfile le tablier pour la préparation des aspects restauration de la soirée avec M. Vigilant.

Pour compléter la connaissance des étudiants sur leur orientation, le BDE sollicite des ingénieurs en activité pour des cycles de conférences à caractère scientifique.

Le fil rouge de l’activité du BDE : les sorties précédant le début des vacances. Les mots d’ordre : décompression et rigolade, nécessaires pour tenir la cadence. Là encore, le BDE enfile son costume d’organisateur pour dégoter le petit bar ou restaurant qui pourra accueillir cette horde d’étudiants très disciplinée (image de l’Assomption oblige)!

Représentants des étudiants, les membres du BDE constituent le relais entre les promos et l’équipe pédagogique permettant ainsi d’instituer un dialogue constructif et structuré.

Force est de constater, et c’est tout naturel, que, l’expérience aidant, les étudiants de SPE, membres du BDE, sont plus facilement sollicités. C’est pourquoi est évoqué, au sein de cette institution, la création d’un projet qui pourrait être mené par des SUPS : la désintégration, une sorte de passation permettant à tout étudiant intégré d’être désintégré pour lui permettre à son tour d’intégrer de nouveaux étudiants qui seront eux mêmes intégrés puis désintégrés… enfin, vous l’aurez compris, un projet pour permettre à chacun de s’exprimer, de progresser, de faire vivre la prépa. Car ne l’oublions pas, être membre du BDE est un engagement qui constitue également une expérience utile à évoquer dans un parcours professionnel. Sur ces belles paroles, je pense vous avoir convaincu et c’est donc très volontiers que je céderai ma place pour l’année prochaine… Fatiguée du BDE ? Non, je veux être intégrée… dans une école d’ingé ;-)